Quel matériel pour la photo animalière

Quel matériel pour la photo animalière choisir

Quel choix de matériel pour la photo animalière pour obtenir les meilleures photographies de la faune en fonction de votre niveau et de votre budget. Quel boitier, quel objectif vous convient le mieux ?

Quel type d’objectif choisir pour l’animalier

Les 6 points qui orienteront vos choix :

1- Un téléobjectif stabilisé

Vous serez amené à prendre des photographies à main levée. Si bien que, la stabilisation est la meilleure alliée pour prendre de beaux clichés. Puisque, pour l’animaliers nos postures, allongés au sol, à genou, courbé et débout engendrent certains tremblements ou mouvements qui peuvent être rattrapés à juste mesure par la stabilisation de l’objectif.

Egalement, les conditions de faible luminosité vous obligeront à réduire votre vitesse d’obturation avec pour effet une prononciation du flou de bougé. Dans ces conditions extrêmes, avec un monopode ou un trépied la stabilisation vous aidera. Pour nous, cette technologie est indispensable pour parer à toutes les situations que vous offre dame nature.

2- Une bonne longueur focale

La longueur focale de votre téléobjectif, ne doit pas être trop limitée. On désigne un objectif par téléobjectif à partir de 200 mm de longueur focale. Néanmoins cette longueur reste limitée pour la photographie animalière. Une distance focale de 300 mm minimum est à notre sens un prérequis.

3- Distance Focale fixe ou zoom ?

Deux types de téléobjectifs s’offrent à vous. Ceux à focale fixe et les téléobjectifs zoom.

Les téléobjectifs zooms ou télézooms ont comme avantage de pouvoir ajuster la distance focale entre le photographe et l’animal. Autrement dit, sans bouger de son emplacement ils offrent la possibilité de composer la prise de vue en fonction du mouvement des animaux.

Quant à eux, les téléobjectifs proposent une distance focale fixe : 300 mm, 400 mm jusqu’à 1200 mm. Aussi, La composition de l’image reste unique, l’animal doit passer à bonne distance ni trop proche, ni trop loin pour la séance photo. De manière générale, ces téléobjectifs sont plus qualitatifs chez les grandes marques. Néanmoins, le photographe animalier doit connaître ses sujets pour se poster à la juste distance.

4- L’ouverture du diaphragme ou ouverture focale /f

Pour réussir ses photographies animalières et les photos en général il faut de la lumière ! Notez que, la valeur d’ouverture du diaphragme est indiquée sur votre objectif. Aussi, notée f/x, plus le chiffre x indiqué est petit, plus la lumière rentre dans l’objectif est plus l’arrière plan est flou. Exemple un 400mm f/2.8 laisse entrer plus de lumière qu’un 400mm f/4. Si vous le souhaitez, découvrez ici plus d’informations sur les objectifs.

Exemples d’ouvertures focales /f :

choix de matériel photo animalières - ouvertures focales

5- Un téléobjectif d’un bon rapport qualité prix

Et bien oui, le prix pour le téléobjectif permet aussi de prévoir l’achat de votre boîtier, des cartes mémoires et un minimum d’équipement. La facture peut vite monter. Le prix pour un téléobjectif ou un télézoom pour la photo animalière varie en fonction de sa qualité de fabrication, de sa longueur focale et de son ouverture. Pour cette partie, suivant votre budget en neuf compter entre 1000 euros pour un Sigma 150/600 Contemporary f/5-6.3 et 15000 euros pour un Nikon ou Canon 600 f/4. Aussi, n’oubliez pas que le matériel pour la photo animalière se trouve aussi en occasion.

6- Choisir un Téléobjectif tropicalisé

Sauf si vous faîtes des photos depuis la fenêtre de votre habitation ou en observatoire. Pensez bien que la faune vous attire dans des recoins où les intempéries et les poussières sont présents. Un téléobjectif tropicalisé est protégé contre ces contraintes.

L’avis de l’équipe d’Objectif Faune : Les téléobjectifs

« Mon boitier est équipé du  150-600 f/5-6.3 DG OS HSM – Contemporary, pour l’animalier, qui fonctionne très bien avec mon reflex.  Je peux le transporter partout où la nature m’emmène. J’aime sa polyvalence et son rapport qualité prix imbattable. J’ai pour projet de compléter mon matériel avec un téléobjectif à focale fixe monté sur mon hybride APS-C. Dans tous les cas j’aurai toujours à mes côtés un télézoom pour sa polyvalence ».

Stéphane photographe animalier NordStéphane, Objectif Faune

« J’ai commencé l’animalier avec un 200mm f/2.8 de chez Canon complété par un multiplicateur x2. Ensuite j’ai fait l’acquisition d’un 150-600 mm f/5-6.3 Sport Sigma. Pour aujourd’hui, m’équiper du 500m f/4 de la même marque. Cette montée en gamme me permet d’exploiter pleinement mon boitier hybride plein format ».

James photographe animalier NordJames, Objectif Faune

Notre choix de téléobjectifs :

Canon RF 100-500 mm f/4.5-7.1 L IS USM

Canon-rf-optique-obj-100-500-is-fusm-f4-5-7_2

Nikon Z 180-600mm f/5.6-6.3 VR

NIKON-Z-180-600-F5-6-6-3-VR

Quel type de boitier photo choisir pour l’animalier

La principale différences entre le boiter Reflex et l’Hybride

La conception d’un appareil photo reflex propose une visée optique. En d’autres termes, ce que vous voyez dans le viseur est ce que vous voyez à travers le téléobjectif. Si bien que, quand vous appuyez sur le bouton de déclenchement, le miroir bascule et la lumière se projette directeur sur le capteur.

Principe du fonctionnement du reflex

Quant à elle, la conception d’un appareil photo hybride propose une visée électronique. Une puce électronique envoi le signal vers le viseur électronique depuis le capteur numérique d’image.  Dans ce cas, le miroir a disparu. Dans votre viseur ou sur l’écran l’image sera la même que celle enregistrée dans votre appareil.

Les avantages des boitiers reflex

  • L’agrément de la visée optique
  • La batterie tient la charge plus longtemps
  • Une large gamme d’objectifs est disponible sur le marché

Les avantages des boitiers hybrides

  • Une mise au point plus facile
  • Les réglages qui apparaissent sur les écrans
  • Le silence lors du déclenchement

L’avis de l’équipe d’Objectif Faune : Le type de boitier

« Je suis passé d’un reflex Canon EOS 5d Mark III à l’hybride EOS R6 Mark II. La mise au point est désormais plus facile. Aussi la détection de l’œil de l’animal est impressionnante. Elle m’offre d’autres possibilités de compositions que je n’aurai pas pu réaliser avant ».

James photographe animalier NordJames, Objectif Faune

« J’utilise souvent mon reflex Canon 90D dans les situations qui nécessitent que je prenne la main plutôt que de laisser faire l’électronique de mon hybride. Je fais un peu plus de déchets, mais les bons clichés restent d’excellente qualité. Pour moi le reflex est idéal pour des scènes où les animaux restent calmes ».

Stéphane photographe animalier NordStéphane, Objectif Faune

Quel type de capteur choisir APS-C ou Plein Format

canon r6 plein format et canon r7 APSC

Principale différence entre un capteur APS-C et Plein Format

Le capteur d’image APS-C est plus petit que le capteur du Plein Format ou Full Frame. Chaque capteur dispose de ses avantages. La photo ci-dessus montre bien que le capteur du Canon EOS R6 est plus grand, 35,9 x 23.9 mm. Tandis que celui du Canon EOS R7 mesure 22.3 x 14,8 mm.

Le facteur de recadrage

Ici nous continuons notre argumentaire sur base du fabricant Canon. La surface du capteur APS-C de cette même marque est 1,6 fois plus petit que le plein format (1,4 chez Nikon). Autrement dit, un objectif standard de 300 mm monté sur un APS-C serra équivaut à une prise de vue de prise avec un objectif de 480 mm (x1.6). Le facteur de recadrage s’applique avec tous les objectifs plein format utilisés sur un boitier APS-C.

Les avantages du capteur plein format

Le champ visuel du plein format est plus large. Aussi, utilisé avec des objectifs de grande ouverture (f/ plus petit) le full frame offre une profondeur de champ plus réduite. Ainsi, l’arrière plein sera plus flou qu’avec un APS-C. Il est idéal pour la photographie animalière. La taille du capteur a de l’importance pour ses photosites et ses récepteurs de lumière. En résumé sur ce point, le plein format capte plus de lumière et par le fait, d’informations comparé à son concurrent. Il sera plus apte à vous fournir des images moins bruitées (moins de grains). Un plein format permet des photos à plus faible lumière.

Les avantages du capteur APS-C

Vous l’avez compris, ici le capteur est plus petit, les appareil photos seront plus petits également et plus légers. A la différence du Full Frame il a besoin d’un cercle d’image plus petit. Ainsi, la distance focale du téléobjectif peut être plus petite. L’ensemble monté, boitier + objectif, sera moins lourd à transporter. Pour faire la même photographie avec un plein format vous devez acheter un objectif plus long en distance focale, plus coûteux et plus lourd. Pour recadrer vos photographies animalières ou autres en post traitement, ce capteur est parfait.

Notre choix de boitiers hybrides :

Canon EOS R7 – APS-C

CANON-EOS-R7-Boitier-nu_Hybride

Nikon Z6 II – Plein Format

NIKON-Z6II-Boitier-Hybride-Nu

L’avis de l’équipe d’Objectif Faune : Plein format ou APS-C

« Est venu s’ajouter à mes 70D et 90D, le canon EOS R7. J’ai donc toujours utilisé le capteurs APS-C. J’ai pris l »habitude avec le facteur de recadrage. Quand je suis à 600 mm de longueur focale, c’est en réalité un 960 mm que je tiens à bout de bras ! Je peux garder une bonne distance entre le sujet et moi. Aussi, le recadrage de mes photos en post-traitement est facile sans trop détériorer l’image ».

Stéphane photographe animalier NordStéphane, Objectif Faune

« Je reste un fervent utilisateur du capteur plein format. Mes clichés sont lumineux et leurs bokeh me plait. Je peux également me permettre lors des situations de faible lumière le déclenchement de prises de vues plus facilement ».

James photographe animalier NordJames, Objectif Faune

Partagez cet article sur vos réseaux préférés !

0 0 votes
Évaluation de l'article
S’abonner
Notification pour
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires